Votre séance d’irrigation du côlon

Comment se passe votre séance ?

Deux jours avant la séance, prenez des repas légers, sans protéines animales, produits laitiers et gluten (blé, pain, biscuits, viennoiseries) et consommer de préférences des céréales complètes, des légumes et des fruits cuits. Le jour du rendez-vous, mangez légèrement.

Au cours de la séance, vous êtes allongé(e) confortablement sur le dos. L’acheminement de l’eau dans votre côlon se fait avec une canule à usage unique, stérile, introduite dans le rectum. Plusieurs bains successifs sont effectués, de 0,5 à 3 litres, à température et débits préréglés et stables.

Le massage de l’abdomen pratiqué :
– favorise la détente abdominale,
– facilite le décollage des résidus et leur élimination,
– stimule le péristaltisme.

Il n’y a ni odeur, ni désagréments.
Un séance dure 45 minutes environ.

Nettoyé, votre côlon récupère un fonctionnement optimal.

A quelle fréquence pratiquer l’irrigation ?

La fréquence des séances est personnalisée selon vos besoins. D’une manière générale, un premier nettoyage se fait en deux à trois séances rapprochées.
Par la suite, vous gardez les bénéfices de l’irrigation avec une à deux séances annuelles d’entretien, à titre d’hygiène et de prévention.

« Faire couler de l’eau dans son côlon, ne présente absolument aucun risque. Le côlon n’est pas stérile et les lavements intestinaux ne perturbent pas plus la flore intestinale que les gargarimes ne perturbes la flore buccale ». Dr Christian Tal Schaller.